Sport–Edition 2

Enganamouit Ballon d’or, les Lionnes meilleure sélection

L’Afrique a une nouvelle reine : Enganamouit. L’attaquante camerounaise de Malmö FC vient de marquer encore l’histoire en remportant le titre de « meilleure joueuse africaine de l’année 2015 ». Gaëlle Enganamouit a reçu son prix le 7 janvier 2016, à l’occasion de la cérémonie des Glo Caf Awards.

Cette année en effet, Gaëlle Enganamouit a été l’africaine la plus prolifique du continent. Après avoir terminé vice-championne d’Afrique en Namibie la nouvelle star camerounaise a marqué les esprits au Canada lors du Mondial en inscrivant le premier triplé africain à une phase finale de Coupe du monde. Gaëlle a ensuite remporté le soulier d’or de meilleure scoreuse du championnat de D1 de Suède avec ses 18 réalisations la saison dernière.

Dans la catégorie « meilleure sélection féminine », le Cameroun a encore été raflé le titre grâce aux performances de Christine Mani et ses coéquipières. Après une année 2015 marquée par leur brillant parcours lors de la coupe du monde féminine, qui s’est tenue au Canada en juin dernier où les Lionnes Indomptables avaient atteint les 8è de finale du mondial Canadien, se faisant éliminer de justesse par les Chinoises, Gaëlle Enganamouit et ses coéquipières ont vu leur équipe nationale désignée  comme  la meilleure équipe féminine de l’année 2015.

Aubameyang Ballon d’or africain ! Yaya Touré trouve que c’est «lamentable»

Pierre-Emerick Aubameyang a été élu pour la première fois Joueur africain de l’année, pour le compte de l’année 2015 devant Touré, qui en était le quadruple tenant du titre (record codétenu avec le Camerounais Samuel Eto’o), et le Ghanéen André Ayew, après le vote des sélectionneurs ou directeurs techniques des fédérations affiliées à la Confédération africaine (CAF).

Pas content, Yaya Touré. Le capitaine de la Côte d’Ivoire sacrée championne d’Afrique en 2015, a estimé «lamentable» d’avoir été devancé pour la distinction de Joueur africain 2015 par le Gabonais ; Qui selon lui a brillé en club en Europe et non en Afrique. «Je suis beaucoup beaucoup déçu» (sic), a dit le joueur de Manchester City selon des propos rapportés vendredi 8 Janvier 2015 sur le site de la radio RFI. «C’est triste de voir l’Afrique réagir de la sorte, qu’elle ne donne pas d’importance aux choses africaines!». «Je crois que c’est ce qui fait la honte de l’Afrique», a-t-il ajouté. «Car se comporter de la sorte, c’est indécent! Mais qu’est-ce qu’on peut faire? Nous, les Africains, nous ne montrons pas que l’Afrique est importante à nos yeux. Nous privilégions plus l’extérieur que notre propre continent. C’est ce qui est lamentable!».

FIFA Ballon d’or 2015:

« On peut difficilement faire mieux que ce que nous avons réussi en 2015 », confiait Lionel Messi après la victoire du FC Barcelone sur le Betis à l’issue du dernier match d’une année inoubliable pour l’Argentin, qui remporte donc son cinquième FIFA Ballon d’Or. L’attaquant du Barça a été un grand artisan de tous les titres gagnés par les Catalans en 2015 : la Liga, la Ligue des champions de l’UEFA, la Coupe du Roi, la Supercoupe de l’UEFA et la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. En 2015, il a inscrit 48 buts – toutes compétitions confondues – et été le deuxième meilleur buteur (43) et le meilleur passeur (21) du championnat d’Espagne 2014/15. Il a aussi été le meilleur buteur (10, à égalité avec Cristiano Ronaldo et Neymar) et passeur (6) de la Ligue des champions. En outre, il a été finaliste avec l’Argentine de la Copa América, Chili 2015.

Après avoir conquis son troisième FIFA Ballon d’Or, Cristiano Ronaldo a maintenu un rendement élevé, qui lui a permis de terminer meilleur buteur de la Liga 2014/15, avec 48 réalisations, son meilleur total en la matière depuis son arrivée en Espagne. En Ligue des champions de l’UEFA, il inscrit le même nombre de buts que Lionel Messi (10), mais n’a pas réussi autant de passes décisives que l’Argentin. En outre, son aventure européenne s’est arrêtée aux portes de la finale. Ronaldo a inscrit son nom dans les annales du Real Madrid en devenant le meilleur buteur de l’histoire du club, dépassant les mythiques Alfredo Di Stefano et Raúl. Avec le Portugal, le capitaine a bouclé l’année avec la satisfaction de savoir que la Seleção das Quinas disputera l’UEFA EURO 2016 sans avoir à passer par les barrages, ce qui avait été le cas des trois derniers grands tournois auxquels la sélection lusitanienne a participé.

Pour sa deuxième saison au FC Barcelone, Neymar a consolidé son rôle comme élément indispensable du formidable trio offensif blaugrana. Le Brésilien a terminé deuxième buteur du club, derrière Lionel Messi, à l’issue d’une saison 2014/15 où le Barça s’est adjugé la Liga, la Coupe du Roi et la Ligue des champions de l’UEFA, inscrivant 39 buts en 51 matches disputés. Après une première année en Catalogne compliquée par les blessures, Neymar a été le troisième joueur le plus utilisé par Luis Enrique. Le joueur de 23 ans avait déclaré, juste après la victoire de Barcelone dans la Supercoupe de l’UEFA, qu’il avait « changé de jeu et de vie » et qu’il voulait continuer d’écrire l’histoire avec les Azulgrana. L’habile attaquant, fin dribbleur et très précis dans la finition, est depuis deux ans l’une des figures-clés du Brésil qui tente de se reconstruire après la débâcle en demi-finale de « sa » Coupe du Monde.

Le trio Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar forme ainsi le podium du ballon d’or FIFA 2015 bien-sûr sans aucune surprise vue les différents performances réalisés par chacun.

by NGOUH MFONE Abdel Aziz

Post Author: Team HelloWorld