In memoriam:Que s’est-t-il passé avant et après sa mort ?

photo_Nsom

Vers 3h30 du matin, jour du 15 décembre 2015, NSOM ENGAMBA FRANCIS HERMANN, étudiant en 5ème année génie télécom, alors qu’il se rendait chez un ami pour passer la nuit, a été agressé par trois bandits en face de l’entrée principale de l’ENSP (près de la pharmacie EMIA) avec un autre de ses amis qui, après s’être fait volé son téléphone par ces mêmes truands avait juste eu le temps de s’échapper. Mais malheureusement NSOM est resté entre leurs mains et a reçu un coup de couteau de chacun d’eux. Malgré ses blessures, NSOM a tout de même trouvé un moyen de contacter son ami, celui de chez qui il sortait, pour lui dire qu’il avait été agressé et où il se trouvait. Ce dernier est donc aussitôt venu avec l’un de ses voisins et ils ont immédiatement transporté NSOM au CHU et comme nous le savons tous, son admission y a tout bonnement été refusé soit disant qu’il n’y avait plus de places et il y’avait cette phrase aussi : «allez avec ca là bas, on ne veut pas de ca ici ». Il a fini par passer environ 15 min au CHU, le temps pour son ami de trouver un taxi afin de le conduire à l’hôpital général où la mère de NSOM est infirmière. Ils finissent par arriver dans ce dernier aux environs de 4H30-4h45. Mais après tout ce temps il a suffit d’au plus 15 min pour qu’il soit complètement vidé de son sang car lorsque l’on a voulu faire le prélèvement de sang pour connaître son groupe sanguin pour lui faire une transfusion, il n’y avait plus de sang dans son organisme. Les médecins ont tout de même fait leur possible en continuant avec des massages cardiaques mais il était déjà trop tard. Finalement, il a rendu l’âme alors qu’il venait d’être 5h. La nouvelle du décès s’était très vite répandu le jour même de bouches à oreilles, et par certains réseaux sociaux. Néanmoins malgré cette tragédie il fallait tout de même penser à planifier les obsèques de notre frère NSOM. C’est ainsi que du 15/12/2015 au 13/01/2016 il y avait recueillement au domicile familial à Anguissa tous les soirs. La grande veillée (sans corps) s’est déroulée le lendemain toujours dans ce dernier. Le jour d’après c’était la levée de corps à l’hôpital général de Yaoundé à 10h, 2h après le départ du cortège funèbre pour le village Mekalat Biyem (passant par Ebolowa) et vers 20h, bien des heures après l’arrivée du corps, il se fit une grande veillée jusqu’à l’aube. Le jour du 16/01/2016 a donc eu lieu l’enterrement NSOM ENGAMBA. Et comme promis, le Recteur de l’UYI avait mis à la disposition des étudiants des bus (03) pour le déplacement jusqu’au lieu du deuil avec les dispositions nécessaires (nourriture, etc…). NSOM ENGAMBA Francis Hermann laisse derrière lui une famille meurtrie, des amis et camarades anéantis.

Post Author: Team Hello World