internet of thing image

l’IOT(internet of things) dans nos vies

Selon le Cabinet de conseil Gartner, 6.4 milliards d’objets connectés seront utilisés dans le monde cette année, soit une hausse de 30 % par rapport à l’an dernier. Ce chiffre devrait plus que tripler pour atteindre pratiquement 21 milliards d’ici à 2020. L’ère de l’internet of things est une ère de révolution, un grand pas pour la technologie, car ces applications se retrouvent dans différents domaines :

La santé, un des grands axes des objets connectés. Il n’est plus nécessaire de se rendre dans une pharmacie ou chez son médecin pour suivre son rythme cardiaque, sa tension, sa masse graisseuse. Avec un bracelet connecté, une balance ou un tensiomètre, non seulement vous pouvez réaliser vos mesures à domicile, mais il vous est aussi offert la possibilité d’effectuer un suivi, soit tout seul en collectant les informations sur le net, soit en collaboration avec un médecin qui pourra ajuster les soins en fonction des résultats obtenus, mais aussi prévenir les maladies chroniques, anticiper sur une dégradation de l’état d’un patient et garantir une meilleure observance des traitements.
Le sport. Avec une montre sportive ou un bracelet connecté, vous pouvez comptabiliser les kilomètres courus -ou marchés-, vous accédez à des statistiques, à votre historique, à vos records, et vous pouvez synchroniser vos résultats sur votre smartphone ou votre tablette, avec souvent un coaching en ligne.
Les loisirs. Avec les montres connectées, on peut recevoir ses email et SMS, des informations en temps réel, accéder à sa musique voire ses photos et vidéos, calculer un itinéraire, etc. N’oublions pas bien entendu nos téléviseurs connectés qui donnent accès à des contenus multimédias, des applications de loisir ou pratiques, des renseignements sur les programmes regardés, etc. Et comment passer sous silence la gamme de drones grand public chez Parrot ?
La domotique et la sécurité. C’est un des domaines ou l’aspect concret de cette technologie est déjà le plus présent. Pour exemple Les thermostat, système d’alarme, les caméras de sécurité, détecteur de fumée, sonnette et réfrigérateur de votre domicile sont peut-être déjà « connectés », mais l’évolution commence aussi à se percevoir à l’échelle de nos villes. Grâce à une meilleure gestion de l’énergie, de l’eau, des transports et de la sécurité. Par voie de fait ceci va également entrainer des économies d’énergie. « l’économie d’énergie » pouvant ainsi être classée comme une sous-catégorie de la domotique, rassemble les objets connectés qui vont vous permettre de connaitre, régler et optimiser votre consommation énergétique. Par exemple, un thermostat connecté vous permettra de régler à distance la température ambiante, d’optimiser le chauffage en fonction du moment de la journée et de votre temps de présence, etc.
Mais les applications de l’IOT dans nos vies demeurent nombreuses dans d’autres domaines comme l’automobile ou elles permettront d’optimiser l’expérience utilisateur. Certains capteurs pourront analyser la posture du conducteur et permettre le réglage automatique des rétroviseurs et du siège en fonction de la personne ; d’autres enregistreront le style de conduite du pilote et le type de route afin de régler le moteur pour réaliser des économies de carburant. Grâce aux capteurs, la sensibilité du frein et du point de patinage s’adaptera à chacun. Les pièces mécaniques bénéficieront d’une surveillance continue pour une maintenance sur-mesure.
Que ce soit avec votre téléphone, une technologie vestimentaire, votre véhicule ou des objets ménagers usuels, l’IoT nous connectera tous à un niveau qui nous échappe encore.
Douglas Wafo 3GI et MBALLA MOYO Albert 5GI

Post Author: Admin