Internet Of Thing : Dr MANI Serges l’expert sécurité en parle

Nous sommes allé à la rencontre de Dr MANI Serges expert de la sécurité et de l’audit de systèmes informatiques. Il est entre autre Certifié CISA (Certified Information Systems Auditor) et CISM (Certified Information Security Manager). De part son ouverture face aux technologies actuelles, c’est avec lui que nous avons choisi de parler internet of things.

Que vous inspire le concept d’Internet of Things (IOT) ?

« Internet of Things, ou en français Internet des objets connectés,représente l’extension d’Internet aux objets du monde physique.Il s’agit en fait, de l’échange d’informations et de données entre tout gadget, munie alors d’une adresse a cet effet, et Internet dans_le_dessein_d’améliorer l’apport de la technologie dans le quotidien de l’homme ».

Quels sont les défis sécuritaires qu’impose cette nouvelle manière d’utiliser internet ?

« Le défie sécuritaire majeure qu’impose ce nouveau système réside surtout en la protection des données personnelles des utilisateurs.Je resumerais cela en cette triade que forment la confidentialitee, l’integrite et la disponibilite des informations ».

-pouvez vous développer ?

« Quand je parle de confidentialité, je soulève ainsi la nécessite de s’assurer que les informations personnelles dont disposent ces objet ne puissent être interceptées.Puis l’intégrité des données doit aussi être une garanti, parce qu’un objet connecte est pour un but précis, et donc modifier les données qu’il reçois ou traite peut entrainer des résultat inattendu, voir catastrophiques. On pourrai prendre l’exemple de la poupée intelligente Hello Barbie de la société américaine Mattel, qui a été crée comme jouet pour enfant, et est appelé a cet effet a être dans son entourage restreint.Que l’on puisse donc modifier ses données de fonctionnement, ou plus couramment, que l’on puisse le hacker, représente, rien que l’éventualité, l’envergure du danger que des contraintes d’integritee négligée pourraient entrainer.J’ai aussi mentionner la garantie de la disponibilité des données.L’intérêt d’un objet connecté est qu’il fonctionne de mieux en mieux, grâce aux données collectées.Imaginez vous donc (blague sur disponibilité…) que l’on ai plus accès a ces données du jour au lendemain, notre objet fonctionnerait alors comme lors de ses premières utilisations, c’est a dire avec moins d’efficacité ».

Quelles peuvent êtres les solutions a ces problèmes ?

« De manière générale, on exécute un certain protocole lors de la réalisation d’un objet connecté.Tout d’abords, il faudrait faire un recensement des actifs informationnelles liées a l’objet en question, puis faire une analyse des risque afin d’établir ce qu’il a lieux de faire afin de les atténuer au maximum.Concernant la confidentialité, une des mesure est justement le chiffrement des données, qui fait appelle a des algorithmes de cryptages dont l’intérêt est dans les plus performantes.Il existe aussi des moyens de vérifier l’intégrité d’une donnée, notamment par le hachage ».

Pourquoi ce nouveau concept n’est il pas encore vulgarisé au cameroun ?

« Eh bien dans l’expression internet of things il y a internet! Un objet connecté pour fonctionner correctement a besoin de communiquer avec un serveur distant, ce qui nécessite donc une connexion internet stable, sans vouloir dire Bonne connexion internet!Et puis, pour pouvoir confier une tache a un objet connecté, il faut la maitriser physiquement, et surtout implémenter un algorithme de fonctionnement relatif a une certaine norme quant a la réalisation de la tache.Une voiture connectée conçu pour une route a deux voie, se perdrait tout simplement dans les rues de mokolo.C’est dire a quelle point il est difficile de se faciliter la vie avec des objets qui respecteraient strictement les règles, lorsque nous ne le faisons pas nous même ».

Quelles sont les opportunités que ce concept pourrait apporter a notre pays ?

« Le concept des objets connectés, adapté a notre contexte nous serait d’une très grande utilité.Déjà dans le domaine de la santé, ou ici chez nous on a du mal a transporter des malade ou accidenté par des ambulances, a cause des embouteillage entre autre.Tous ces problèmes insécuritaire auxquels nous faisons face lors des voyages sur nos « axes lourds »,et même cette nécessite de surveillance dans certaines zones du pays ».

Nous vous remercions, Dr Mani de nous avoir accorder une heure de votre temps

« Je tenais aussi a vous remercier de me donner l’occasion de m’exprimer dans notre organe de presse de polytechnicien, et j’espère avoir répondu a vos espérances concernant le sujet de l’interview ».

Josiane Kouam, Firmin Kateu. 3GI

Post Author: Admin

1 thought on “Internet Of Thing : Dr MANI Serges l’expert sécurité en parle

    Etudiant

    (8 novembre 2016 - 15 h 38 min)

    Je voudrais d’abord vous remercier pour cet article. Je vous encourage et allez de l’avant. Mais il faut faire attention aux fautes! Vraiment! C’est important. Bonne suite des activités…

Commentaires fermés.