Inspired by Christian NGAN Image

Inspired by Christian NGAN

Rien de mieux pour sa propre instruction que de partager avec un aîné qui a connu mille et une expériences dans son domaine d’activité. C’est l’opportunité qu’a eu une centaine d’étudiants et Lycéens le Mercredi 23 novembre à l’occasion de la conférence entrepreneuriale organisée dans le cadre de la semaine du polytechnicien 2016. Nous sommes à la salle des actes de Polytechnique Yaoundé et Christian NGAN, fondateur et Directeur Général de Madlyn Cazalys Group a la parole et nous partage son histoire.

Que de faits et anecdotes inspirantes il nous aura donné. Et de son intervention, s’il y’a des idées principales à relever, on en retiendra trois.

La vision de l’entrepreneur

Elle ne doit pas être biaisée par l’appât du gain ou le désir absolu de réussir. Un entrepreneur avant tout apporte d’abord des solutions à des problèmes réels et croît en ce qu’il fait. Il est donc important pour lui de ne pas se focaliser sur l’argent, mais de développer ses compétences et donner du fruit à ses passions. L’obsession financière pousse souvent à l’illégalité et à reléguer les valeurs de son entreprise au second plan ce qui est un piège dans lequel il ne faut pas tomber.

La portée des choix faits

Chacun des choix que nous faisons et ce à tous les niveaux de notre vie a un impact. Tôt ou tard, « nous retombons toujours sur nos pattes ». Une bonne illustration de ce message est une anecdote, celle d’une personne que nous appellerons Xavier qu’il a eu à conseiller. Celui-ci travaillait dans un cabinet conseil où il était bien payé et avec un cadre appréciable, notamment de par ses collaborateurs. L’un des leaders mondiaux dans le domaine Ernst & Young s’est rapproché de lui dans l’objectif de l’embaucher. Après hésitation, il se rapproche de Christian qui le conseille de rester là où il se sent à l’aise et où il a la possibilité de se développer personnellement. Il s’avère que plus tard la Grande entreprise est venue racheter le cabinet conseil et plusieurs employés ont été licenciés sauf Xavier qui a eu une promotion.

Persévérance et optimisme

« Tous les chemins mènent à Rome » il nous a rappelé. Une porte fermée ne signifie pas que toutes le sont. Et il l’a illustrée avec l’histoire de Jan Koum qui immigre aux Etats Unis à l’âge de 16 ans, quittant Kiev où il a passé son enfance. Il deviendra ingénieur chez Yahoo ! qu’il quitte en 2007 avant de postuler pour un poste à Facebook. Après le rejet de sa candidature, il décide de fonder avec Brian Acon WhatsApp et aujourd’hui on sait ce que cette entreprise représente : plus d’un milliard d’utilisateur et Jan Koum fait désormais parti du conseil d’administration de Facebook.

En somme, cet échange avec Christian NGAN a été inspirant et digne de donner des ailes à tous ceux qui veulent entreprendre. Les réactions à la suite de son intervention ont été nombreuses, signe de l’intérêt réel que les jeunes ont de faire bouger les choses. Nous sommes dans une Afrique en pleine ébullition, il est bon que les plus avisés guident ceux qui ne le sont pas encore.

MBA MBOGNE, 5GI, pour Hello World

Post Author: mbambogne