GI 2015, L’Ing ATIBITA JONAS nous parle des Post-Soutenances

IMG_9804

Comme toutes les années à Polytechnique, durant la période de fin juin et début juillet, se dégagent d’une part un sentiment de soulagement et d’autre part un moment de grande émotion que ce soit du côté du candidat comme  du côté de la famille qui s’est déplacée pour encourager le candidat. Tel que deviné, il s’agit bien évidemment des soutenances des mémoires de fin d’études.

C’est avec un grand plaisir qu’en ce jour nous nous approchons de l’Ingénieur  ATIBITA JONAS, option Génie Informatique, Promotion 2016 (ENSPY).

Pour cet interview nous avons plusieurs questions :

Alors ING ATIBITA dans quelle entreprise avez-vous effectué votre stage ?

J’ai effectué mon stage à l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la
Communication (ANTIC).

Quel était votre thème de stage ?

Mon thème de stage s’intitulait : « Déploiement d’un système de monitoring pour la détection des incidents au sein des infrastructures critiques. Cas du cyberespace camerounais. »

Quand, où et à quelle heure s’est déroulée la soutenance ?

J’ai eu la chance, le privilège, mais également la lourde responsabilité d’être le tout premier de mes promotionnaires à soutenir son mémoire de fin d’études. La soutenance s’est déroulée le Lundi 27 Juin 2016, à la Salle de 5GI de l’ENSP, à 08h.

Quels sont les problèmes résolus par ton travail ?

Notre travail avait deux desseins principaux :
− L’identification et la classification des infrastructures TICs critiques du cyberespace
camerounais
− La surveillance continue des infrastructures TICs critiques (principalement ceux des
administrations publiques). Ceci à travers la détection et le monitoring des intrusions au
sein des systèmes d’informations desdites infrastructures.
Grâce à notre œuvre, nous avons réalisé un objectif important de la stratégie de protection du Cameroun contre les cyber-risques : la détection précoce des menaces cybernétiques. Plus encore, en mettant sur pieds notre système de sécurité, nous avons augmenté les capacités de résistances des infrastructures critiques et considérablement réduit les cyber-risques liés en particulier à la cybercriminalité, au cyber-espionnage et au cyber-sabotage.

Quels sont les impacts à court et à long termes de votre travail ?

Le projet sur lequel j’ai eu à travailler visait la sécurisation du cyberespace camerounais donc, grâce à notre travail, c’est ce qu’il en sera. Ce projet participe à la mise en œuvre du processus d’informatisation des administrations publiques voulus par l’État camerounais.
Comme je l’ai rappelé dans mon travail, et c’est un truisme, les formidables applications que permet le numérique ne pourront se pérenniser que si elles reçoivent la confiance de leurs utilisateurs. Pour construire une société capable de faire face à des risques croissants, à des acteurs agiles aux techniques d’attaques de plus en plus sophistiquées, il faut systématiquement intégrer les composantes de la sécurité numérique. Donc à long terme notre projet participera à la pérennisation des innovations technologiques, stimulera l’usage des TICs et enfin, permettra d’instaurer la confiance entre les usagers de la technologie. Et parce qu’en ces temps modernes, au-delà du confort de la vie quotidienne, la technologie occupe une place transversale dans les activités humaines, notre projet tout en réduisant la fracture numérique, accélérera le processus de développement qui nous
mènera vers l’émergence.

Quelle mention avez-vous obtenu ?

À l’unanimité, le jury m’a attribué la mention Très-Bien.

Que comptez-vous faire après ?

Je compte restez éveillé et saisir chaque opportunité qui se présente. Bien sûr, me trouvant à la croisé des chemins, j’hésite toujours entre le monde du travail et celui de la recherche. Même si je dois avouer que le monde professionnel a mes faveurs.

En tant que chef de la promotion 2016 du Génie Informatique, qu’avez vous à nous dire ?

Enfin !
Voilà le mot qui sans doute exprime l’état d’esprit de l’ensemble des étudiants de la promotion 2016 de l’ENSP.
Enfin ! Parce que cette année marque la fin de cinq années d’études d’ingénieurs. Enfin ! Pour ces soutenances qu’on a longtemps espérées, souhaitées, préparées et qui viennent couronner plusieurs années d’abnégation au travail. Nous voici arrivé au terme d’une année académique riche en projets et travaux de toutes sortes. Une année qui constitue aussi l’épilogue de cinq années d’études d’ingénieur de conception. Je salue tous mes promotionnaires qui j’en suis sûre continuerons de faire honneur à notre illustre promotion. Un merci tout particulier aux enseignants et au personnel administratif qui nous ont encadrés pendant ces cinq dernières années avec qualité et dévouement exceptionnel. Enfin MERCI à l’ENSP, cette école grâce à laquelle nous auront appris que la quête de l’excellence dans le travail est le seul critère de promotion.

Enfin, au moment où nous franchissons chacun une étape charnière de notre vie, je ne saurais terminer ce propos qu’en souhaitant à tous la véritable réussite, celle qui ne peut se limiter à la seule réussite scolaire ou académique, celle d’une vie remplie d’amour, de sens du service, et de droiture.

ATIBITA Jonas Adrien François
Délégué de la promotion 2016, Génie Informatique.

——————————————————————

Photo de l’Ing ATIBITA JONAS AVEC LE JURY

IMG_9623

Ecrit par Rostand YOBA, Président du club Informatique, 5GI

Post Author: yobiyork