La buse devenue tristement célèbre

L’incident de l’axe lourd Douala-Yaoundé
Vendredi le 21 octobre, dès 07 h du matin des photos montrant la route dit « axe lourd » Douala-Yaoundé divisé en deux commence à circuler sur les réseaux sociaux. Dès lors des spéculations fusent de partout : pont effondré, tremblement de terre, route cassée, malédiction du peuple bassa… .
Que n’as-t’on pas dit à ce sujet? Mais que s’est-il réellement passé cette nuit à Manya?
Une buse est une conduite souterraine mise en place pour permettre le passage de l’eau en dessous d’une route. C’est la rupture de cet ouvrage qui fut à l’origine de la situation désastreuse que l’on put observer, créant ainsi un vent de panique. En effet, suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues dans la nuit du 20 octobre, le débit de la rivière Mayaï, qui rencontre le tronçon Douala-Yaoundé de la National N°3 à Manya, augmenta considérablement au point de dépasser la capacité hydraulique de la buse qui la canalisait. Sous la pression de l’eau, elle a tout simplement cédé. Pour l’illustrer, prenez un mur étanche dans lequel est percé un trou circulaire de la taille d’une bille. Et à travers ce trou, essayez de faire passer la Sanaga. Le résultat logique serait la destruction totale du mur sous l’effet de la pression. C’est dans des conditions similaires que la buse de Manya et les terres environnantes furent expulsées de leur emplacement d’origine, laissant ainsi un grand orifice dans le socle de la route. Suite à cela, l’effondrement de la route était inévitable. Les débris en résultant furent progressivement charriés par le puissant courant d’eau.
Les deux villes Douala et Yaoundé furent ainsi séparées pendant des heures. A midi déjà, certaines entreprises de transport interurbain à l’instar de TOURISTIQUE, totalisaient déjà des pertes s’élevant à une dizaine de millions. L’économie du pays était mise à mal. Il fallait trouver une solution dans l’urgence.
Erreur de communication ou mal entendu, l’information stipulant qu’un conteneur de 12 pieds (environ 3,5 m) de haut, devait être mis en place en remplacement de la chaussé effondrée s’est rependu telle une trainé de poudre. Les Camerounais étant avec raison sceptique vis-à-vis de la capacité portante d’un tel conteneur, firent pleuvoir des critiques de toutes sortent. Mais cette information fut très vite démentie.
Contacté au téléphone, le chef du projet d’urgence Emeric DJEUMEN de RoutD’Af, ingénieur polytechnicien, nous a globalement expliqué le travail qui a été fait dans le délai record de 48h. Il s’exprimait au bout du fil en ces termes :
« Nous avons fait des remblais contiguës, renforcé par du moellon. Par la suite, des blocs techniques ont été posés, et un tablier métallique y a été fixé. Nous avons recouvert les blocs techniques par des fraises et le tablier par de l’enrobé.
Le conteneur ne supporte aucune charge. Il n’est là que pour servir de canalisation à la rivière. C’est très pratique car sa section hydraulique est largement supérieure à celle de la précédente buse.
Avant d’ouvrir la circulation nous avons effectué un test avec un camion de 12 roues chargé de moellons, test qui s’est avéré concluant. »
Ce qu’il faut retenir de cela, c’est tout simplement que les véhicules ne roulent pas sur le conteneur mais plutôt sur le tablier métallique construit par-dessus. Il est important de souligner que l’on est là face à une solution d’urgence provisoire, jusqu’à la mise en œuvre d’un dallot sur ce même cours d’eau. Une voie de contournement a été identifiée mais, étant très boueuse, le marché publique de revêtement de celle-ci est annoncée par le MINTP. Le Secrétaire Générale d’Etat auprès du MINTP, chargé des routes, Pr AYINA annonça sur la télévision nationale qu’avec 30 ans d’âge les 367 buses de l’axe Douala-Yaoundé de la National N°3 étaient en fin de vie. Un marché public émanant du ministère est prévu pour remplacer toutes ces buses par des dalots et sera lancé très bientôt.
Peut-on dire que la situation est sous contrôle? À vous d’en juger. Mais il est indéniable que cet incident en engendra d’autres !!

Post Author: Admin